À travers un passage de la Guemara Berakhot, ce cours explique en quoi nos souffrances réparent nos fautes.