La Torah nous demande parfois, à travers la mitsva de hokhéa'h tokhia'h eth 'amitékha, de réprimander notre prochain. Comment accomplir cette mitsva envers nos proches, et quand en sommes-nous dispensés ?