Contrairement à ce qu'on pourrait penser, il est possible de maîtriser nos sentiments. C'est pourquoi la Torah nous demande, par exemple, de ne pas haïr notre prochain. Dans son Kountrass Ahavat Israël, le 'Hafets 'Haïm montre la gravité de cet interdit, expliquant notamment en quoi il est encore plus grave que celui de manger du porc. La Torah nous a aussi donné la mitsva de véahavta léré'akha kamokha, et celle de tokha'ha, deux mitsvot qui impliquent de rechercher sincèrement le bien de notre prochain. Ce cours parle de l'interdit de haïr son prochain et de la mitsva de l'aimer, mais surtout de la mitsva de tokha'ha. Il répond notammment aux questions suivantes: Avons-nous la mitsva de tokha'ha envers n'importe quel Juif, et quelle que soit la faute qu'il a faite ? Pourquoi ?