À travers plusieurs passages de Guemara, ce cours explique que la Torah accorde de l'importance à l'astrologie, mais que tout n'est pas pour autant déterminé d'avance :  l'homme conserve son libre arbitre, et peut changer ce qui était prévu pour lui...