Au début de notre Torah orale, la Michna parle du moment à partir duquel (et de la limite jusqu'à laquelle) on peut lire le Chéma' du soir pour accomplir la mitsva de keriat Chéma'. Que dit-elle à ce sujet ? Comment comprendre l'étonnante réponse qu'elle donne concernant le moment où on peut commencer à accomplir la mitsva de keriat Chéma : "à partir du moment où les Cohanim (qui étaient téméim et s'étaient immergés dans le mikvé) mangeaient la dîme".Pourquoi ne pas avoir dit, beaucoup plus simplement "à partir de la sortie des étoiles" ? En quoi ce sujet est-il si important (au point qu'il a été choisi pour introduire toute la Torah orale) ? En quoi est-il lié à la venue du Machia'h ?