Lorsqu'un parent réprimande son enfant, ce dernier ne perçoit généralement pas le caractère constructif du reproche qui lui est adressé. Il pense parfois que le but du parent est alors de le changer, de faire de lui ce qu'il aurait voulu qu'il soit, mais qu'il n'est pas. D'où l'importance pour le parent d'accepter son enfant tel qu'il est, avant même de lui faire un quelconque reproche. Le but de ce dernier doit être de corriger ce qui, chez l'enfant, n'est vraiment pas bien (car un enfant ne nait pas parfait, et il n'a évidemment pas que des qualités) ; et non ce qui dérange le parent à titre personnel (alors que, dans l'absolu, ce n'est pas négatif). Sans cela (et sans le respect d'autres conditions dont ce cours parle aussi), le reproche est fait pour la satisfaction du parent et non pour le bien de l'enfant ; et il n'est, dès lors, plus constructif...