« Much more than a question needs an answer, an answer needs a question » (Bien plus qu’une question a besoin d’une réponse, une réponse a besoin d’une question) , disait Rav Its’hak Hutner. Que signifient ces mots énigmatiques « question /réponse » ? Réfléchissez, et dans le même temps penchons nous sur deux anecdotes personnelles que je vous livre aujourd'hui.

Histoire n°1 : l’amour, le vrai… ?

La première se situe vers les débuts de mon mariage à Paris où, la toute jeune maman et épouse que j’étais, tentait (Oui déjà ! C’est mieux de commencer tôt !!) de percer les secrets du couple heureux et de la famille épanouie. Et comme chacun le sait les débuts sont difficiles – normal, ce sont les fondations de l’édifice puissant qui affrontera orages et tempêtes. Donc forcément mes émotions allaient et venaient au gré des journées passées à élever mes deux petits enfants et à rêvasser au  prince charmant qui se révèlerait (forcément !) en l’homme que j’avais épousé.

Quand par une fin d’après-midi, j’aperçus mes voisins non-juifs qui se retrouvèrent synchro au même moment devant l’entrée de mon immeuble se gratifiant mutuellement d’une étreinte, mon cœur se serra. Pourquoi ? Pourquoi moi ce n’est pas pareil quand mon mari rentre le soir ? Pourquoi est-ce si dur un homme et une femme dans ma maison alors que cela semble si simple et beau pour l’homme et la femme qui vivent au dessus de chez moi ? Et il y a des périodes permises et non permises par-dessus tout… Je me disais que ce n’était  pas juste que cela soit si frais et cool leurs retrouvailles du soir, quand les miennes étaient un mélange de « j’ai langui ma famille, je déteste le climat parisien, pourquoi tu rentres si tard, tu m’as …. ».

Pourquoi eux ils sont amoureux et nous pas toujours ? Tristesse. Découragement.

Deux ans voire trois passèrent. Un beau jour, les voisins sont en bas, mon mari voit le gars devant un camion et il lui dit « Et oui on se sépare … je retourne à Bordeaux chez mes parents …  et vous ?  comment va  votre femme ? et vos  enfants ? …  c’est le plus important les enfants hein … ».

Histoire n°2 : femme modèle, heureuse…?

La deuxième histoire, à peu près même période, au parc, surveillant mes deux petits garçons, rencontre d’une jeune femme, mon âge, maman d’un enfant, bouteille d’eau à la main et zéro kilo en trop aux hanches/ventre/autre, me débitant les bienfaits des légumes et des livres sur le couple et l’éducation bienveillante. Autant dire que pour ma part les kids  équivalaient à un bouillonnement d’énergie que je m’efforçais de canaliser, mais où aurais-je trouvé le temps pour lire ?!  En partant la copine me dit qu’elle a déjà fait cuire des saucisses et qu’elle va passer s’acheter une salade, le tout en caressant affectueusement les cheveux de son poussin sagement assis dans sa poussette. Mais mon D.ieu je fais quoi de ma vie moi ? J’ai pas encore fait mon repas du soir et puis ce sera pâtes ou toasts ou j’en sais rien….

Mais pourquoi moi je n’arrive pas à me prendre en main pour m’hydrater et me nourrir de légumes ? Jalousie et insatisfaction.

Un an ou deux après, j’apprends le divorce de cette fille qui semblait tant avoir la vie rose. Quand je la verrai plus tard elle me dira qu’il y avait « trop de décalages entre elle et son conjoint » et son enfant bien sûr était ballotté entre elle et le papa. Je sus également qu’elle avait fait plusieurs tentatives pour avoir d’autres enfants mais qu'elles avaient malheureusement échoué. 

Notre vie est LA réponse, à nous de poser la question…

Toute la multitude d’événements que nous vivons, des sensations qui nous traversent, des pensées qui nous agitent constituent la trame de notre vie sur terre. Ce sont des réponses. L’enjeu est le besoin de questions. QUESTIONNE. Questionne-toi. Interroge. Interroge-toi. Interroge le monde. Interroge D.ieu. Parle à D.ieu. Demande Lui pourquoi. Pourquoi ça ? Pourquoi moi ? Pourquoi ai-je mal ? Pourquoi ai-je la sensation de ne pas réussir ? Pourquoi je ne comprends pas Ton monde ? ma vie ? Alors que Toi Tu es uniquement Bon ?

Ce dialogue intérieur est à mon sens un des secrets de l’existence. Car celui qui questionne JAMAIS ne restera sans réponse. Cela prendra peut prendre des semaines, des mois, même des années, mais un jour tu sentiras la lumière dans ta vie et tu auras la magie de voir le sens de ton vécu.

Comment ? Plus tu demandes à Hachem de t’expliquer tes difficultés, plus tu comprendras ta vie et en quoi tout ce que tu as vécu en bien comme en mal était sur mesure pour TOI, pour le plus grand et le plus magnifique des bien-être matériels et spirituels. En effet je pense que si je ne m’étais pas questionnée sur l’apparente lune de miel du couple voisin, je ne crois pas que j’aurais eu la chance de me rendre compte par moi-même que leur relation n’était somme toute que une de celles qui ne durent pas, et de voir et d’entendre de la propre bouche du monsieur que finalement l’avenir reste nos enfants, c’est-à-dire le fruit de l’amour construit du couple. La tête seule de Essav est dans le caveau de Ma’hpela, elle où siège l’esprit et l’intelligence, car Essav connaissait la vérité mais il ne l’a  pas imposée à son corps. Préférer la pseudo-liberté de quitter la femme quand ça ne convient plus et rentrer chez ses parents résonnait à mes oreilles comme le célèbre Rachi dans Béréchit qui mentionne justement que Essav laissait ses vêtements chez sa mère, ce qui lui permettait d’aller courir les filles, (s’amuser) sans endosser aucune responsabilité et ainsi ne pas devenir adulte et Homme, mais toujours fils de sa mère (à bon entendeur ! …). 

A cet instant de prise de conscience  je jubilais de mes enfants qui se disputaient gaiement à mes côtés et de mon homme qui certes n’était pas chaque jour parfait mais somme toute m’avait juré fidélité pour la vie et me chérissait avec ses enfants mieux que de l’or. Merci Hachem de m’avoir démontré tout cela, sur le retour en arrière avec en une seconde toutes les difficultés qui souriaient dans ma tête et me disaient « ben voilà toi tu étais dans le vrai et dans le meilleur ». N’est-ce pas rêver éveillé ??

Exactement la même sensation pour ma seconde aventure, quand tu réalises que ton combat de chaque jour en vaut la peine même si certains jours te semblent gris n’abandonne pas !! Si je n’avais pas autant réfléchi et demandé à Hachem de m’éclairer et de me soutenir suite à la discussion avec la jeune femme en question (car ça m’avait mis un coup dans le moral) peut être n’aurais-je pas vu plus tard que ce qui me semblait être de l’épanouissement (un corps svelte et une super gestion de la nourriture) était peut-être au fond un moyen de ne pas laisser apparaître un mal plus profond… Et mes kilos de trop ont fondu comme neige au soleil dans une période plus propice et plus sereine !

J'eus énormément de peine et de compassion également pour cette jeune femme, combien sommes nous dupes et tellement pas dans le vrai quand nous observons certaines choses sur certaines gens mais ne voyons pas la face cachée de l'histoire... Elle vivait des moments qui n'étaient pas simples...

Conclusion

Évidemment il va sans dire que tous les couples ne se séparent pas et toutes les femmes minces ne divorcent pas. Néanmoins, ne nous laissons pas ébranler par des clichés, des prises de vue dirai-je, telles des flash qui capturent la réalité sans la consistance qui la fait exister, nous ne savons tellement pas ce que vit chaque personne… 

Alors restez concentrée sur vous-même ! Gardez le cap vers vos objectifs, même si à l’instant T ils ne sont pas atteints, vous êtes dans la direction et c’est bien le plus important ! Comme nous disait Rabbi Roberts à Gateshead « Hachem ne nous juge pas d’après notre position mais d’après notre direction ».

Souvenez-vous toujours de poser les bonnes questions face aux réponses ! N’ayez crainte de formuler vos remises en question, vos doutes, vos douleurs ; c’est le chemin vers votre Créateur ! Pour le hic, je me souviens d’une grande question qui me brulait les lèvres et que j’avais murmurée au Créateur à l’âge de 18 ans. Et bien j’ai eu ma réponse il y a quelques années... ! Réponse qui valait largement l’attente... Quand tu ouvres les yeux sur la vérité que Quelqu’un prend soin de toi et t’aime comme jamais !!! Merci Hachem ! Pour cela, je questionne toujours et j’en ai plein en attente lool ☺

Puissions-nous tous et toutes vivre des vies proches de D.ieu avec la compréhension, à notre niveau d’humain, de nos défis et épreuves !