Le Rav Its'hak Sebag Chlita du Raincy à récemment demandé de faire preuve de plus de Kavana (ferveur) en récitant la prière de Acher Yatsar (que l’on récite après avoir soulagé ses besoins), pour éveiller la miséricorde divine en faveur du Rav Israël Its'hak Ben Myriam, ainsi que de tous les malades du peuple d'Israël. Sur quels mots précis nous concentrer et pourquoi ?

Dans cette prière extraordinaire que nous disons au moment où nous quittons notre espace intime, nous mentionnons le Kissé Hakavod (le trône céleste).

Nos sages ont choisi de rappeler le trône céleste et sa sainteté pour nous inviter à réaliser le prodige que D.ieu accomplit pour nous à cet instant, où les vaisseaux contenus à l'intérieur de notre corps (dont la longueur correspond au nombre de kilomètres qui sillonnent le monde !) continuent à fonctionner normalement sans qu'aucun d'eux ne se fragilise. Ou encore celui qui consiste à ce que notre Néchama (âme) comme le précise le Rama, concilie son existence spirituelle avec la vie matérielle de notre corps de façon si harmonieuse.

De plus, le Magen Avraham souligne la corrélation qui se dégage de ces deux éléments dans la mesure où, alors que la Néchama tire profit de la nourriture que nous ingérons et le corps de ce qu'il intègre, ensemble ils garantissent leur survie mutuelle.

C’est précisément l’intention des termes mentionnés dans cette bénédiction, à savoir que D.ieu est “Mafli La’assot”, qu’Il accomplit des prodiges ! 

Alors, nous propose le Rav Its'hak, prenons soin de donner aux Noms d'Hachem qui figurent dans cette prière leur exacte dimension. Au moment où nous prononçons le Tétragramme, pensons au caractère éternel et intemporel de D.ieu ; lorsque nous prononçons celui de E-lokim, pensons à l’omnipotence et à la toute-puissance de D.ieu ; enfin lorsque nous mentionnons Sa royauté, pensons au fait que celle-ci s'étend aux confins de l’univers… 

En gardant en tête les intentions adéquates lors de la récitation de ces Noms,  nous donnons à ce prodige unique en son genre qu’est le maintien en vie de notre organisme, l’impulsion de se perpétuer pour soigner et guérir le corps de tout un chacun.

Puisse ce mois annoncer la fin de nos souffrances et ouvrir la porte à la Délivrance finale !

Pour télécharger la prière Acher Yatsar en hébreu et en français cliquez ici : https://media.torah-box.com/fiche-pratique-acher-yatsar-4700.jpg

La voici en phonétique : 

Baroukh Ata A-donay, E-lohénou Mélèkh ha’olam, acher yatsar èt haadame bé’hokhma, ouvara vo nékavim nékavim, ‘haloulim ‘haloulim. Galouy véyadou’a lifné khissé khévodékha chéïm yissatèm é’had méhèm, o im yifatéa’h é’had méhèm, i efchar léhitkayèm afilou cha’a a’hat. Baroukh Ata A-donay, rofé khol bassar oumafli la’assot.