Comment peut-on éclairer son âme et sa vie ? En étant conscients tout d'abord que chaque élévation est précédée d'une chute ; il n' y a donc pas lieu de se décourager ou d'être offensé quand il nous arrive de tomber ! Dans le judaïsme, les instincts et les besoins du corps ne sont pas du tout méprisés, au contraire ; s'ils sont bien canalisés et orientés à bon escient, ils peuvent eux aussi faire l'objet d'une élévation spirituelle et être également source de lumière ! En voulant se rapprocher de D.ieu et lui ressembler, on donne davantage de place à la joie et à la plénitude, on invite dans nos vies la présence divine et ce faisant, on repousse l'obscurité. Notre âme, à l'image de la Ménora (candelabre à 7 branches), possède 7 flammes, à savoir 7 Middot (traits de caractère) qui appartiennent aux 7 Sfirot (attributs) de la Kabbala : la bonté, la rigueur, la vérité, la persévérance, la gratitude, la construction et enfin, l'aptitude à se diriger soi-même afin que nos pensées ne restent pas au stade de velléités mais se transforment bien en actions réelles.