Question de Anaële Haya Hemcha C. :

Bonsoir,

Baroukh Hachem, à la maison, j'ai des nourrissons, des jumeaux.

Un mobile sur le lit d'un bébé est doté d'un capteur. Dès qu'un bébé pleure, il s'active et les mélodies démarrent.

Personnellement, ça m'arrange vraiment. À Yom kippour, j'étais tellement fatiguée par le jeûne que ce mobile m'a bien soulagé.

Maintenant, de plus en plus, je me dis que c'est peut-être interdit pour Chabbath et les fêtes (même si ça m'arrange beaucoup).

Quelle est la Halakha ?

Réponse de Rav Avraham GARCIA :

Chalom Ouvrakha,

Vos soupçons s'avèrent justes !

Nous n'avons pas le droit de donner à un enfant un objet, ou le mettre à sa disposition, si nous pensons qu'il risque de commettre une 'Avéra avec.

Par exemple, il est interdit de lui donner un aliment non-Cachère pour qu'il joue avec, car il risquerait de manger cet aliment [voir Maguèn Avraham Siman 343 rapporté dans le Michna Beroura fin du Sé'if Katan 4].

C'est une règle à appliquer pour tous les interdits [Cha'ar Hatsiyoun 343, note 6, voir responsa de Rabbi Akiva Eiguer Siman 8 et Mékor 'Haïm Siman 430, A'hi'ézer tome 3-81-1].

Donc, avec l'aide de D.ieu, à partir de ce Chabbath, vous devez cesser de vous servir de ce mobile.

Je vous bénis, et que le respect du Chabbath vous protège, ainsi que vos enfants.

Kol Touv.

Les 10 dernières questions

Découvrez les 10 dernières questions posées aux Rabbanim de notre service "Question au Rav", qui permet à chacun de recevoir une réponse dans n’importe quel domaine du Judaïsme, en quelques jours.

Poser une question à un Rav