Torah féminine

Tsniout & Paracha : Fais, et tu comprendras… (Béhar-Be’houkotai)

Mis en ligne le Mardi 4 Mai 2021

Lorsque j’ai démarré dans la Torah, un des actes essentiels et immédiats était de me vêtir de manière « Tsniout » : pudiquement, telle un princesse d’Israël. Un challenge certes, mais c’était l’étape obligatoire pour avancer dans ma pratique de toute la Torah. Comment faire ? Par quoi commencer ? A qui vais-je ressembler ? Que dira mon entourage ? Comment vais-je me sentir ?

Franchement ? Avec l’aide d’Hachem, je n’ai pas trop réfléchi... Et sans le savoir, j’ai mis en pratique ce verset de la Torah : « Fais, et tu comprendras… ». Je voulais avancer et c’était ça mon unique moteur. Me poser des questions ou trop réfléchir à la marche à suivre ne m’aidaient plus, il fallait passer à l’action !

J’ai commencé par porter une ou deux jupes longues que j’avais déjà, j’ai sorti du fin fond de mon armoire des hauts aux bonnes encolures et aux manches couvrant les coudes, puis après j’ai élargi ma garde-robe avec des tenues sympas, qui me plaisaient et dans lesquelles je me sentais bien !

Tout est pour le bien !

Et même aujourd’hui, où grâce à D.ieu j’ai bien avancé, lorsque je veux ajouter une Mitsva dans la Tsniout, ou me perfectionner dans une Mitsva que je fais déjà, je la choisis, puis j’agis avec foi. Je m’attache à Hachem étant persuadée que tout ce qu’Il me demande de faire est pour mon bien. Même si sur le moment j’éprouve des difficultés ou que je ne comprends pas le but de cette Mitsva.

De la même manière, la première Mitsva de la Paracha Béhar, la Chemita, nous demande un travail sur notre confiance totale en D.ieu. La terre d’Israël doit être laissée en jachère tous les sept ans.  En accomplissant cette Mitsva, les agriculteurs s’attachent à D.ieu d’une foi sincère et inconditionnelle. Ils remettent entièrement leurs moyens de subsistance entre Ses mains, et doivent ainsi avoir une confiance totale en Lui, même si cela est parfois difficile et demande un travail de tous les jours...

Le choix des mots

Apres avoir adopté les vêtements « Tsniout », l’étape suivante était de raffiner mon comportement et mon langage. C’était beaucoup plus difficile, et ça l’est toujours je vous rassure !

Moi qui était une « business woman », a la tête d’une grande équipe et invitée à de nombreux évènements mondains, il fallait maintenant faire un virement complètement opposé : moins de familiarité avec les hommes, plus de distances, un langage moins cru, en réfléchissant aussi comment ne pas blesser mon interlocuteur etc.

« Aucun de vous ne doit attrister son prochain » : comme par exemple ne pas rappeler à quelqu’un ses fautes ou celles de ses parents, ne pas dire à celui qui souffre « C’est de ta faute, tes pêchés en sont la cause », ne pas donner à un vendeur l’impression que l’on veut lui acheter si ça n’est pas vrai. Mais avant tout, ne pas lancer des paroles haineuses, en restant insensible au mal que l’on peut faire à l’autre. Que ce soit avec des collègues, des amies, nos époux ou nos enfants, cette Mitsva nous aidera à nous contrôler et à nous exprimer de manière posée, ni dure ni impulsive.

Faire briller notre potentiel...

Encore une fois chères amies, c’est bien cela l’art de la Tsniout, c’est de mettre des filtres, des freins, pour protéger notre beauté, notre dignité, notre subtilité, et faire briller notre vrai potentiel si riche et si raffiné.

Cela demande un travail permanent, une prise de conscience non-stop et c’est ce qui rend cette Mitsva si riche et si exceptionnelle ! Nous fusionnons avec elle pour affiner et parfaire tout notre être : notre corps qui sera vêtu de vêtements dignes et discrets, et notre âme grâce à un comportement raffiné et posé. Mais comment tenir bon et ne pas se laisser aller ou perdre sa motivation de chaque instant ?

« Si vous vous conduisez selon Mes lois, si vous gardez Mes préceptes et les exécutez. »

Chères amies, gardons un lien constant avec la Tsniout en étudiant ses nombreuses lois et faisons comme Rachi nous le suggère, dans l’unique but d’un jour appliquer ces préceptes comme il se doit. On méritera alors une pluie de bénédictions (citées dans les versets suivants) les plus merveilleuses pour nous, nos proches et tout notre peuple !

Bon courage à toutes !

Esther MELLOUL - © Torah-Box

Contact : tsnioutnews@gmail.com (enseignements Tsniout, préparation au mariage, cours pour jeunes filles, etc.)

Femme juive Aujourd'hui

Femme juive Aujourd'hui

Tout au long de l'Histoire, le rôle joué par les femmes au sein des différentes civilisations fut plutôt linéaire : épouses et mères avant tout, elles restaient confinées dans l'ombre de leur foyer. Ce n'est qu'au cours des derniers siècles que la femme, hissée au même rang que l'homme par les façonneurs d'idéologies contemporaines, a vu sa place évoluer pour atteindre de manière presque identique celle de l'homme.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Newsletter Torah-Box Femmes

Pour recevoir chaque semaine les nouveaux cours et articles, inscrivez-vous dès maintenant :

1er Décembre 2021 - 27 Kislev 5782

  • 07:14 Mise des Téfilines
  • 08:23 Lever du soleil
  • 12:40 Heure de milieu du jour
  • 16:56 Coucher du soleil
  • 17:47 Tombée de la nuit

Chabbath Mikets
Vendredi 3 Décembre 2021

Entrée à 16:37
Sortie à 17:49


Changer de ville