"Lire le livre « Pirké Ma’hchava » (Secrets du Judaisme) du kabbaliste Rav Yaakov Adès, et à plus forte raison les traduire, c’est faire une nouvelle expérience de la Torah. En découvrir de nouvelles facettes certes, mais plus encore : vivre son rapport à l’étude et aux mitsvot d’une manière différente, je dirais avec plus d’intensité et de profondeur.

En abordant de la manière la plus simple qui soit et dans un style direct des sujets qui concernent tout le monde, le baal téchouva comme le talmid ‘hakham, le Rav Adès rend accessibles les vérités les plus profondes de la Torah. Il explique quand et comment notre âme, cette petite étincelle présente au cœur de chaque Juif, se rattache à haKadoch Baroukh Hou pour, en retour, ressentir sa puissance d’agir augmenter et son potentiel se développer au maximum.

Voir la vidéo Télécharger la vidéo

Et ça marche ! Dès qu’on entame un chapitre, on ne désire plus qu’une seule chose : le comprendre bien entendu, et le retenir, mais surtout vivre au cœur de son existence les enseignements qu’il contient. Le livre du Rav Adès est en ce sens un ouvrage de moussar qu’on reprendra et qu’on répètera de nombreuses fois afin d’en imprégner son quotidien.

Car, même s’ils communiquent des vérités kabbalistiques et même si certains passages plongent dans les profondeurs de la pensée juive, l’originalité des « Pirké Ma’hchava » c’est d’être un véritable manuel de savoir-vivre juif, je veux dire d’un « savoir-vivre » authentique de son judaïsme, jusqu’à sa racine et dans la joie.

Le dévoilement de la Présence Divine (la Chékhina) dans le monde, le lien qui unit l’âme à Hachem, et le bien que chaque juif est capable de prodiguer à son peuple, tels sont les piliers du judaïsme sur lesquels le Rav Adès nous invite à réfléchir et à expérimenter par des actes : l’étude de la Torah, la prière, le respect des règles de pudeur (la tsniout et la kédoucha), l’éducation des enfants, le rapport à autrui, etc. Mais aussi par la prise conscience de ce que signifie être juif, du sens de l’exil, et de la puissance propre aux pensées et aux intentions (les kavanot) qui accompagneront, bsd,l’ensemble de notre Avodat Hachem.

L’auteur examine ainsi au fur et à mesure des chapitres les moyens dont un Juif dispose pour faire rayonner son âme conformément au projet divin, tout en s’accomplissant soi-même et en soutenant concrètement le peuple Israël quel que soit l’endroit où il se trouve.

Mais le plus important, je le répète, c’est à mon avis le souffle et l’énergie qui se dégagent de ce texte. Cette poigne de sainteté qui vous élève et qui vous pousse à devenir meilleur au fil des pages. Et on reconnaîtra que parmi une œuvre déjà très florissante dans tous les domaines de la Torah, le Rav Adès a réussi là un livre exceptionnel, unique en son genre, à l’image de la vie que l’auteur a choisie pour lui-même en s’attachant au destin de la Chékhina face au Kotel haMaaravi…

Puisse chacun de nous avoir le mérite et le courage de tenir le rôle qui lui a été fixé par le Ciel, tout en gardant la Torah, en accomplissant les mitsvot et en évitant de fauter, et en faisant le bien autour de soi pour la réussite et la bénédiction de tout le peuple juif. Amen."


>> Feuilleter le livre

>> Obtenir le livre

Yehuda-Israël RUCK