Au début de ce cours, Rav Fhima raconte une partie de Parachat Balak. Il rapporte notamment les propos que Bilam a adressé au roi de Moav, et qui indiquent le domaine dans lequel les Bénei Israël doivent être particulièrement vigilants. Il rappelle -entre autres- des paroles que Zimri a adressé à Moché, et la réaction des zékénim (anciens) face à cette provocation. Il montre -à travers un Midrash- le danger de l'orgueil, qui peut notamment mener à une incroyable méchanceté. Il donne plusieurs arguments pour montrer que, contrairement à ce que Zimri essayait de faire croire, la situation de ce nassi était très différente de celle de Moché Rabbénou...