À partir d'un commentaire de Rachi sur les mots "רוח אחרת (un deuxième esprit)" employés au sujet de Calev, ce cours explique en quoi l'attitude apparemment condamnable (parce qu'hypocrite) de celui-ci était en vérité le comportement qu'il fallait avoir, qui a produit beaucoup de bien et qui a grandement été récompensé. Il montre aussi combien il est dommage d'être trop égoïste, trop centré sur ses propres difficultés...