Au début de ce cours, Rav Kadosh - en se basant sur un passage de la Guémara Taanith et sur un Midrash- commence à parler des conséquences du ‘heth haméraglim (faute des explorateurs). En s’appuyant -entre autres- sur un passouk de Parachat Dévarim, il explique en quoi le fait que Moché Rabbénou ne soit pas entré en Erets Israël est lié à cette faute. Il précise cependant que ce n’est pas la seule raison pour laquelle Moché n’y est pas entré, en citant notamment des mots de Téhilim qui rappellent qu’Hachem ne commet pas d’injustice.