Dans les parachioth de Lekh Lékha et Vayéra, nous voyons qu'Avraham, qui sait que Sarah est particulièrement belle, demande à celle-ci de ne pas dire qu'elle est sa femme, car il a peur que, sinon, on le tue pour la prendre. Et effectivement, Sarah a été prise deux fois, par des hommes qui pensaient qu'elle était la sœur d'Avraham, et non sa femme: une fois par Par'o, et une fois par Avimélekh. Mais comment comprendre la peur d'Avraham ? Celui-ci, qui s'est jeté dans une fournaise ardente, aurait-il peur de la mort ? Sachant que ma'assé Avot simane labanim, c'est-à-dire que nous pouvons apprendre de chaque acte des Avot, quel enseignement pouvons-nous tirer du fait qu'Avraham ait voulu que Sarah dise qu'elle est sa sœur (et non sa femme ) afin d'éviter un danger ?