Dans la paracha de Béchala'h, la Torah nous parle de la manne. Elle nous dit notamment qu'il était interdit d'en mettre de côté, et que ceux qui l'ont quand-même fait ont vu leurs réserves pourrir. A partir de cela, et à travers plusieurs commentateurs (notamment Rav Bergman sur cette paracha et le Ran sur un passage de Guemara qui parle des causes de la destruction du premier Beth Hamikdash), ce cours montre l'importance de s'investir dans l'étude de la Torah au lieu de trop se soucier de la parnassa (subsistance).