Au début de la paracha de Michpatim, la Torah nous parle de l'esclave hébreu. Quels sont les deux cas dans lesquels une personne pouvait avoir ce "statut" ? Lorsqu'elle devenait esclave, le restait-elle toute sa vie ? Pourquoi ? Qu'est-ce qu'un 'éved kéna'ani ? Pourquoi était-il dispensé des mitsvot positives liées au temps ? Combien de temps restait-il esclave ? Quelle est cependant l'exception à cette règle ? Qui a été le premier esclave? Suite à quel incident l'est-il devenu ? En quoi cela explique-t-il le fait qu'un 'eved kéna'ani était libéré si son maitre lui avait cassé une dent (par exemple) ? En quoi cette libération rappelle-t-elle que les épreuves qu'Hachem nous envoie sont pour notre bien, et que nous devrions même L'en remercier ? Réponse à cette question à partir du fameux passage de Guémara qui dit que l'homme doit bénir pour le mal comme il bénit pour le bien...