Ce cours montre la grandeur de Yitro, expliquant cependant pourquoi la voie qu'il a empruntée ne doit pas être suivie par un Juif de naissance. Puis il parle de la grandeur des convertis en général, expliquant, à travers des commentaires de Tossefot, une phrase que la Guemara énonce à leur propos, et qui semble être très péjorative: "Les convertis sont durs pour Israël comme la lèpre".