Au début de parachat A'haré Mot, la Torah nous parle de la mort de Nadav et Avihou (les fils d'Aharon Hacohen) et de la avoda du Cohen Gadol au Beth Hamikdash le jour de Kippour. Puis elle nous parle des arayot, c'est-à-dire des relations interdites. Ces deux passages de la Torah sont lus le jour de Kippour (l'un à Cha'harith, et l'autre à Min'ha). Pourquoi ? Quel rapport y a-t-il entre un jour aussi important que Kippour et la mort des fils d'Aharon ? Et en quoi les relations interdites peuvent-elles avoir un quelconque lien avec un jour aussi grandiose ?