Il semble parfois moins grave de blesser autrui verbalement que de le blesser physiquement. Pourtant, comme le montre ce cours (à travers un passage de parachat Béhar et plusieurs textes de Guémara), les mots peuvent entraîner bien des maux, et il est donc très important de veiller à notre langage.