La paracha de Chémini parle de l'inauguration du Michkane, puis la mort tragique de Nadav et Avihou. Elle énonce ensuite les signes nous permettant de distinguer les animaux cachères de ceux qui ne le sont pas. Ces signes de cacherout rappellent notamment l'importance de la générosité et de la discrétion. En quoi ? Réponse à cette question à travers plusieurs histoires.