À partir d'un Midrash et d'une Guemara qui reprend ce même texte un peu différemment, ce cours explique qu'il est très important de se préserver du mal (et en particulier du lachone hara) mais qu'il ne faut pas se contenter de cela. Car il est aussi indispensable de faire du bien.