Comment avoir la Ménou'hat Hanéfech ?

Rédigé le Lundi 18 Octobre 2021
La question de Anonyme

Chalom,

Pouvez-vous me dire ce que la Torah donne comme conseil pour avoir la Ménou'hat Hanéfech ?

Merci.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
28179 réponses

Bonjour,

La Ménou'hat Hanéfèch peut être vue sous plusieurs angles.

L'inverse de la Ménou'hat Hanéfèch peut faire allusion à l'émotion désagréable ou l'inquiétude extrême causées par la crainte, l’appréhension d’un danger ou par l’incertitude. Cela peut aussi faire allusion à une tendance à prendre les choses du mauvais côté, à estimer que tout va mal, que tout finira mal et prendre la forme de la crainte, de l’inquiétude, voire de la panique.

Elle peut donc, être définie comme étant le calme intérieur, la sérénité ou la tranquillité.

La réponse à votre question pourrait se résumer en faisant appel à la leçon tirée de quelques versets du Téhilim :

"Hachem est mon berger, [donc !] je ne manquerai de rien. Même si je marcherai sur le chemin de la mort, je ne craindrais aucun mal, car Tu serais avec moi; Ton soutien et Ton appui seraient ma consolation. Tu dresses la table devant moi, à la face de mes ennemis; Tu parfumes d'huile ma tête, ma coupe est pleine à déborder. Oui, le bonheur et la grâce m'accompagneront ma vie durant [j'en suis certain], et j'habiterai de longs jours dans la maison du Seigneur [et nulle part ailleurs]." Téhilim 23, versets 1, 4-6.

Les soucis, les déceptions, les chagrins et les contrariétés ne peuvent exister et s'installer en nous que si l'on n'est pas profondément convaincu et pleinement conscient que tout dans ce monde est géré et dirigé par Hachem, le maître du monde.

Hachem, le Maître du monde, peut tout, Il nous a créé, Il nous aime, Il pense à nous, et Il fait des choses que nous ne comprenons pas toujours. Parfois, il faut faire preuve de patience pour voir de la lumière, tout comme Avraham Avinou ayant attendu 100 ans pour avoir Its’hak Avinou. Mais parfois, beaucoup moins :)

L'auteur du 'Hovot Halevavot écrit à propos de celui qui a confiance en Hachem :

« Il relâche son attention des problèmes de ce monde et concentre tous ses efforts pour l’étude de la Torah et l’accomplissement des Mitsvot. Par sa tranquillité d’esprit et sa conscience claire… », il se sent comme un bébé dans les bras de sa maman…

https://www.torah-box.com/question/hovot-halevavot-raison-de-la-comparaison-avec-l-alchimiste_22416.html

Dans la page d'accueil de Torah-Box, cliquez sur "Etude et Ethique". Ensuite, cliquez sur "Etude sur texte" et cliquez ensuite, sur le livre "Hovot Halévavot". http://www.torah-box.com/surtexte/hovot-halelavot/ Ecoutez tous les cours, c'est indispensable pour vivre sereinement et paisiblement.

Lorsque nous lisons le Téhilim 119, nous nous apercevons que David Hamélèkh nous fait part de ses sentiments en nous dévoilant qu'il réussit à trouver une sérénité parfaite et immuable ainsi qu'une profonde joie intérieure l'animant nuit et jour.

Il y parvint grâce à une chose toute simple : il avait bien compris ce pourquoi il avait été créé. Il avait bien compris que ce monde n'est qu'un passage dans lequel il faut se préparer et qu'il n'était pas possible d'en tirer profit comme bon nous semble. Son but ici bas, était bien clair à ses yeux. Chaque pas qu'il faisait dans cette direction, l'emplissait d'une joie intense et plus rien d'autre au monde n'avait de valeur à ses yeux. Pour des explications, voir ici :

https://www.torah-box.com/question/se-detendre-permis_67762.html

https://www.torah-box.com/question/judaisme-privation_54801.html

La seule chose qui pouvait faire germer en lui une inquiétude et déranger sa Ménou'hat Hanéfèch était un éventuel manquement dans l'accomplissement de ses Mitsvot, dans le travail sur ses traits de caractère ou dans son étude de la Torah.

Chaque fois qu'il ressentait un manque, chaque fois qu'il traversait une situation difficile, chaque fois qu'il encourait le moindre danger, il se souvenait de l'enseignement de nos Sages, les 'Hakhamim [Pirké Avot, chapitre 2, Michna 4] : « Accomplis la volonté d'Hachem comme s’il s’agissait de tes [propres] désirs, [et] Il réalisera ta volonté comme la Sienne ! » et comme par miracle, le manque était "comblé", la situation s'améliorait, le danger disparaissait.

https://www.torah-box.com/question/quelle-est-la-meilleure-maniere-de-prier_47360.html

https://www.torah-box.com/question/comment-faire-pour-qu-hachem-exauce-mes-prieres_13534.html

https://www.torah-box.com/question/qu-est-ce-qui-fait-obstacle-a-nos-prieres_41243.html

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Mékorot / Sources : 'Hovot Halévavot, Pirké Avot.
Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN