Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
06:50 : Mise des Téfilines
07:51 : Lever du soleil
13:40 : Heure de milieu du jour
19:27 : Coucher du soleil
20:12 : Tombée de la nuit

Paracha Haazinou
Vendredi 7 Octobre 2022 à 18:59
Sortie du Chabbath à 20:02
Afficher le calendrier

Pourquoi est-il permis d'étudier la Torah pendant le 'Omer ?

Rédigé le Dimanche 4 Avril 2021
La question de Anonyme

Bonjour,

Durant le 'Omer, il nous est interdit de nous divertir car nous devons adopter les règles du deuil.

Pourquoi alors a-t-on le droit d'étudier la Torah ? C'est également une réjouissance !

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
32242 réponses

Bonjour,

1. Durant la période du 'Omer, contrairement au jour du 9 Av, c'est uniquement certaines conduites de deuil qui nous ont été instaurées. Choul'han 'Aroukh, chapitre 493, Halakha 1-4.

2. L'interdiction d'étudier n'est en vigueur que lorsqu'il s'agit d'un deuil tel que la destruction du Beth Hamikdach [9 Av] ou le décès de l'un des 7 proches [durant les sept jours suivant l'enterrement]. Choul'han 'Aroukh - Ora'h 'Haïm, chapitre 554, Halakha 1 et Choul'han 'Aroukh, Yoré Déa, chapitre 384, Halakha 1-5.

3. Suite à la disparition tragique des 24 000 élèves de Rabbi Akiva, la voix de la Torah cessa de retentir [Talmud Yebamot 62b]; nos Sages, les 'Hakhamim, décidèrent, donc, de marquer le deuil d'une autre manière [on ne se coupe pas les cheveux et on ne se marie pas] tout en encourageant davantage l'étude, le seul moyen d'améliorer ses traits de caractère.

4. Il est à noter que même durant le 9 Av ou durant les sept jours de deuil, il est absolument permis d'étudier certains textes - ceux dont les sujets sont tristes : 1. Iyov [Job] avec les commentaires, 2. Méguilat Ékha avec les commentaires, 3. Les lois de la Avélout [deuil], 4. Le troisième chapitre de Michna et du Talmud du traité Mo'èd Katan : Véélou Mégual'hine, 5. Les lois de la Techouva dans le Rambam, 6. Livre de Moussar tels que : Méssilat Yécharim, Cha'aré Techouva, Or'hot Tsadikim, Réchit 'Hokhma, etc. 7. Certains de nos maîtres pensent que la lecture des Téhilim est permise. 8. Les textes traitant de la destruction du Beth Hamikdach. 9. Téhilim : permis, s'il n'est pas possible d'étudier autre chose [Badé Hachoul'han, chapitre 384, passage 7].

Divré Sofrim-Kitsour, édition 5772, chapitre 35, 'Haïm Va'héssed, chapitre 13, Halakha 15, 'Hayé 'Olam, chapitre 22, Halakha 3 et note 7, Halakha 5 [pour les Téhilim].

https://www.torah-box.com/question/etudier-pendant-la-semaine-de-deuil_50314.html

https://www.torah-box.com/question/les-interdits-de-ticha-beav_5862.html

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Questions au Rav Dayan (tome 5)

Questions au Rav Dayan (tome 5)

L’équipe Torah-Box est fière de vous présenter le tome 5 de la série “Questions au Rav Dayan”, composé de 313 questions reçues par des Juifs à travers le monde sur le site Torah-Box depuis l’année 2014 à partir de laquelle Rav Gabriel Dayan a commencé à y répondre avec une précision rare et une persévérance de tous les instants.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN