Logo Torah-Box

Pourquoi l'étourdissement avant l'abattage est interdit ? [1]

Rédigé le Mercredi 17 Mai 2023
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

Pour quelles raisons l'étourdissement avant l'abattage est-il interdit ?

Comment savoir réellement si l'animal ne souffre pas au moment de la Che'hita ?

Merci beaucoup.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
38378 réponses

Bonjour,

Le problème posé par l'étourdissement précédant l'abattage n'est pas le risque d'une souffrance.

Explications :

Pour consommer de la viande cachère, il n'est pas suffisant qu'elle provienne d'agneau, de mouton ou de bœuf. Il faut qu'elle ait été tuée conformément aux exigences de la Halakha - La Che'hita. Choul'han ‘Aroukh - Yoré Déa, chapitres 1 à 25.

Il faut également que la bête soit en bonne santé; et c'est uniquement la Halakha qui est en mesure de déterminer l'état de la bête.

Dans le Talmud 'Houlin 42a, nos Sages mentionnent 18 "attaques" / maladies du point vue anatomique.

La grande majorité de ces "maladies" ne sont identifiables qu'après la Che'hita par le biais d'une vérification / analyse rigoureuse : la Bedika.

S'il s'avère que la bête est touchée par l'une des "maladies", elle n'est absolument pas cachère même si elle a subi une Che'hita irréprochable car c'est obligatoirement la Che'hita qui doit retirer [toute !] la vie de la bête et non pas une maladie déjà installée, même si ce n'est que partiellement. Talmud 'Houlin 85b, Rambam, Hilkhot Maakhalot Assourot, chapitre 4, Halakha 11.

L'étourdissement de la bête confère à la bête le statut très problématique de "Messoukénèt" / Tréfah = non viable, dont la vie est en danger. Des anomalies sont remarquables au niveau du cerveau, des poumons, du cœur, des intestins, de la couleur du sang, etc.

Le dimanche 17 juillet 1927 - 17 Tamouz 5687 [en plein jour de jeûne !], "le plus grand" décisionnaire de l'époque, Rav 'Haïm 'Ozer Grodzinski, rédigea une lettre dans laquelle il exhorte les autorités rabbiniques et les responsables communautaires à travers toute l'Europe et leur enjoint de ne pas accepter la moindre réforme à ce sujet et de ne pas renoncer au moindre millimètre de Halakha. Il est, alors, sur le point de décréter un jeûne mondial. Il envoie, également, des lettres à de nombreuses autorités rabbiniques à travers le monde : En Israël, aux États-Unis, etc. 

Le 04 avril 1933 - 8 Nissan 5693, les nazis au pouvoir, interdisent la Che'hita. La question devient brûlante et des grandes figures de la Halakha se rassemblent.

Rav Ye'hiel Yaacov Weinberg, l'auteur du fameux Seridé Ech va rencontrer Rabbi Meïr Chapira [l'initiateur du Daf Hayomi] et ce dernier lui conseille de se tourner vers Rav 'Haïm 'Ozer Grodzinski, le grand de la génération. Ce dernier, après lui avoir fait part de son opinion, lui demande de rédiger une étude à ce sujet [elle s'étend sur 220 pages !].

Tout n'est pas dit à ce sujet. Voir Maavak Hache'hita Béiropa, Hamevasser Hatorani, volume 95, pages 20-21, Divré Benayahou, volume 7, page 149, 'Assé Lékha Rav, volume 8, page 314, Michepeté 'Ouziel, volume 9, page 46, Mitsvat Hache'hita, page 68, Ha'hachmal Bahalakha, page 252, Béèr Moché, volume 6, page 178, Min'hat Its'hak, volume 2, page 54, Seridé Ech, nouvelle édition, volume 2, pages 25-245 [220 pages !], Ossef 'Hidouché Torah [Rav Aharon Kotler], pages 335-347.

Pour une suite à cette question-réponse, cliquez sur ce lien : https://www.torah-box.com/question/l-etourdissement-des-betes-avant-la-che-hita-2_86247.html

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Michna : Baba Kama (expliquée par Kéhati)

Michna : Baba Kama (expliquée par Kéhati)

Commentaire de Kehati dans un langage simple et clair sur la Michna Baba Kama. 

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN