A travers plusieurs passages de Guemara et des propos du Maharal, ce cours explique ce qu'est la pudeur envers Hachem et montre qu'elle est indissociable de la vraie beauté.