Résumé de la Paracha de Vayéchev

  1. Ya’akov préfère Yossef à ses autres enfants et lui confectionne une tunique ce qui entraîne une haine de ces derniers envers Yossef.
  2. Yossef rêve à deux reprises et raconte à ses frères la teneur de ses rêves dans lesquels il apparaît régner sur eux. La narration de ces rêves augmente leur haine à son égard.
  3. Les frères de Yossef partis pour faire paître le troupeau de leur père, Ya’akov envoie Yossef pour s'enquérir de leur sort. Yossef, aidé d'un ange finit par les localiser à Dotan.
  4. Les frères de Yossef le voyant arriver, projettent de le tuer. Réouven les en dissuade et leur suggère de jeter Yossef dans un puits, dans l’intention de le sauver ultérieurement.
  5. Yossef est dépossédé de sa tunique et jeté dans le puits. Une caravane passe  et Yéhouda propose à ses frères de vendre Yossef à ces voyageurs comme esclave, plutôt que de le laisser mourir dans le puits. Les frères acquiescent et Yossef est vendu contre la somme de 20 Dinar d’argent.
  6. Les frères trempent la tunique de Yossef dans le sang d’un mouton abattu et l’envoie à leur père afin qu’il s'imagine que Yossef a été dévoré par une bête sauvage. Ya’akov croit à ce terrible scénario et prend le deuil pendant de longues années durant lesquelles il reste inconsolable.
  7. Yéhouda déménage à ‘Adoulam et se marie. Il a trois fils, ‘Er, Onan et Chéla. ‘Er l’aîné, se marie avec Tamar et décède suite à une conduite immorale. Onan procède au Yiboum (Lévirat) avec Tamar. Onan qui imite la conduite immorale de son grand frère, meurt également. Chéla étant trop jeune pour épouser Tamar (via le procédé du Yiboum), Yéhouda demande à Tamar de retourner chez ses parents en attendant que Chéla grandisse. Le temps passe mais rien ne se produit. Tamar se déguise en prostituée et Yéhouda qui l’a croise au bord du chemin, s’unit à elle, sans la reconnaître. Tamar tombe enceinte et Yéhouda qui pense au départ qu’elle s’est unie avec un étranger, la condamne à mort. Tamar réussit à lui prouver qu'elle était tombée enceinte de lui ; Yéhouda se résigne, reconnaît la version de Tamar et finit par la gracier. Tamar accouche de jumeaux, Pérets, d’où la dynastie de David sera issue, et Zéra’h.
  8. Yossef est emmené en Egypte et vendu en esclave à Potiphar, ministre des abattoirs. Yossef trouve grâce auprès de tous et Hachem fait réussir Yossef dans tout ce qu'il entreprend. Mais l’épouse de Potiphar qui a des vues sur Yossef, le harcèle jour après jour pour qu’il s’unisse à elle, sans succès. Elle finit par l’accuser à tort d’avoir voulu l’agresser, et Yossef sera jeté dans la prison de Potiphar. Même en prison, Hachem est avec Yossef et il trouvera grâce aux yeux de la direction pénitentiaire, qui le nommera, responsable des autres prisonniers. 
  9. L’échanson et le panetier du Pharaon ayant commis une faute professionnelle, ils se retrouvent incarcérés dans la même prison que Yossef. Ils rêvent un même soir et le lendemain ils paraissent troublés, ne comprenant le sens de leur rêve. L’échanson avait rêvé de trois sarments de vigne desquels il pressait du jus de raisin dans une coupe avant de la transmettre au Pharaon. Quant au panetier, il avait rêvé de trois paniers remplis de produits de boulangerie qu’un oiseau picorait. Yossef annonce à l’échanson qu’il sera libéré dans trois jours et reprendra ses fonctions d’échanson pour le roi. Yossef annonce au panetier qu’il sera pendu dans trois jours. Les prédictions annoncées par Yossef à l’échanson et au panetier se réalisent.

Résumé de la Haftara de Vayéchev

(‘Amos 2, 6-16 ; 3, 1-8)

Le prophète ‘Amos annonce aux Bné Israël que s’ils venaient à commettre un quatrième péché, celui de la corruption, après avoir déjà transgressé trois interdits graves, Hachem ne leur pardonnerait pas et leur enverrait des châtiments. Une des fautes relevées dans la Haftara est “parce qu'ils vendent le juste pour de l'argent et le pauvre pour une paire de sandales.” Le Midrach explique que ce verset fait référence à la vente de Yossef par ses frères contre 20 pièces d’argent, soit 2 pièces par personne afin de s'acheter des chaussures.

Adaptation du Mikra Méfourach (Editions ‘Oz Véhadar)