Résumé de la Paracha de Vaet’hanan

  1. Moché Rabbénou implore Hachem de le laisser entrer en Erets Israël. Hachem refuse d’accéder à sa demande et lui demande d’encourager par des paroles de renforcement, son successeur Yéhochou’a.
  2. Un avertissement est adressé aux Bné Israël afin qu’ils se conforment strictement à la volonté d’Hachem, sans ajouter ni retrancher quoi que ce soit aux 613 Mitsvot de la Torah.
  3. L’importance du peuple d’Israël, ainsi que de la Torah.
  4. Avertissement de ne pas oublier l'événement du don de la Torah sur le mont Sinaï.
  5. Avertissement de ne pas fabriquer d’idole ayant la forme d’un être vivant (homme ou animal).
  6. Avertissement de ne pas servir un des astres.
  7. Si les Bné Israël se conduisent mal, ils seront dispersés parmi les nations. Hachem les prendra en pitié s’ils font Téchouva.
  8. Hachem est exigeant avec le peuple d’Israël qui a été le seul bénéficiaire de miracles aussi extraordinaires que nombreux depuis la sortie d’Egypte, en passant par le don de la Torah jusqu’à la victoire militaire sur des peuples puissants.
  9. Moché Rabbénou réserve trois villes de refuge (pour tout meurtrier involontaire) à l’Est du Jourdain, après avoir conquis les territoires de Si’hon et ‘Og.
  10. Moché Rabbénou commente aux Bné Israël la Torah et procède à un rappel historique de l’avènement du don de la Torah sur le mont Sinaï. Il répète les “10 commandements” surtout pour une large partie de cette génération qui n’était pas présente lors du don de la Torah. L’objectif est aussi de renforcer la croyance chez cette nouvelle génération en écoutant Moché énoncer les “10 commandements”, comme s’ils l’avaient écouté “en live”. Moché leur rappelle que c’est suite à la demande du peuple, craignant de ne pas pouvoir supporter l’intensité de la présence divine pendant le don de la Torah qu’Hachem a laissé Moché Rabbénou présenter les 8 derniers commandements.
  11. Moché met en garde les Bné Israël d’observer scrupuleusement les 613 Mitsvot de la Torah.
  12. Mitsva de croire et d’aimer Hachem (passage du Chéma’ Israël lu matin et soir).
  13. Mitsva de réciter le Chéma’, mettre les Téfilines et fixer une Mézouza à sa porte.
  14. Avertissement de ne pas oublier Hachem, une fois être entré en Israël.
  15. Avertissement de ne pas éprouver Hachem, comme par le passé.
  16. Ordre de suivre les préceptes d’Hachem afin de vaincre nos ennemis.
  17. Mitsva de répondre aux enfants qui posent des questions sur la nécessité de pratiquer les Mitsvot de la Torah.
  18. Interdiction de pactiser avec un des peuples de la terre de Kena’an.
  19. Interdiction de se marier avec une personne appartenant à un des peuples de la terre de Kena’an.
  20. Ordre de détruire toute forme de Avoda Zara (idoles) en Israël.
  21. Hachem a choisi le peuple d’Israël car Il les aime et par respect du serment formulé à leurs patriarches.
  22. Hachem récompense ceux qui accomplissent ses préceptes et punit ceux qui les transgressent.

Résumé de la Haftara de Vaet’hanan

(Isaïe 40, 1-26) 

Isaïe s’adresse dans ce passage aux prophètes les exhortant à consoler les Bné Israël et leur annoncer la délivrance. Puis, il se tourne vers le peuple en leur demandant de croire en l’annonce de la délivrance, car la parole d’Hachem, unique dans le monde, à l’origine de la création du ciel et de la terre, est infaillible. Cette Haftara est la première de la série des Haftarot surnommées “Chiv'a Dene’hemta”, soit les 7 Haftarot de consolation lues entre la période qui sépare le 9 Av de Roch Hachana. L’idée centrale contenue dans ces Haftarot est de remonter le morale des Bné Israël qui se trouvent en exil.
Adaptation du Mikra Méfourach (Editions ‘Oz Véhadar)