Résumé de la Paracha de Pin’has

  1. Hachem annonce que Pin’has et sa descendance seront des Cohanim, en récompense pour avoir courageusement tué Zimri ben Salou.
  2. Ordre de haïr le peuple de Midyan, pour les avoir incité à pratiquer l'idolâtrie et à s’adonner à la débauche.
  3. Hachem demande à Moché dans la plaine de Moav, de compter les Bné Israël suite à l’épidémie qui les a frappés.
  4. Ordre de partager la terre d’Israël entre les tribus, en effectuant un tirage au sort.
  5. Décompte des membres de la tribu de Levi qui n’ont pas reçu de part dans la répartition de la terre d'Israël entre les tribus.
  6. Les 5 filles de Tselof’had, décédé dans le désert sans avoir de garçon (susceptible de l’hériter), se présentent devant Moché Rabbénou afin de solliciter une part dans la terre d’Israël. Moché Rabbénou ne sachant pas comment trancher ce cas, se tourne vers Hachem qui confirme que les filles de Tselof’had peuvent hériter de leur père défunt.
  7. Hachem informe Moché de monter sur le mont Névo et d’observer la terre d’Israël qu’il ne pourra pas connaître, pour avoir désobéi avec Aharon lors de l’épisode des eaux de Mériva.
  8. Moché demande à Hachem de nommer un dirigeant digne de le succéder. Hachem demande à Moché de nommer Yéhochou’a comme son successeur.
  9. Passages relatifs aux sacrifices apportés à des moments fixes (Korban Tamid journalier, Moussaf de Chabbath, Moussaf de Roch ‘Hodech, Moussaf des 3 fêtes, Moussaf de Roch Hachana et Moussaf de Yom Kippour).

 

Résumé de la Haftara de Pin’has (avant le 17 Tamouz)

(Les Rois I, 18, 46 ; 19, 1-21) 

A cette époque, une grande partie du peuple d’Israël avait délaissé Hachem et pratiquait le culte idolâtre de Ba’al. A la tête de ceux qui incitaient les Bné Israël à servir les idoles. se trouvaient A’hav roi d’Israël et son épouse de mémoire funeste, Izévèl fille du roi de Tsour qui avait fait ériger un temple idolâtre dans le Chomron. Le prophète Elie est envoyé afin de sauver les Bné Israël de cette situation. Pour ce faire, il fait réunir les prophètes idolâtres ainsi que le peuple sur le mont Carmel et réussit à leur démontrer la supériorité incontestable d’Hachem. Un feu descend du ciel et consume l’offrande apportée par le prophète Elie. Le peuple finit par se repentir et sur l’ordre d’Elie, les prophètes idolâtres sont exécutés. Malgré cela, Izével reste rebelle vis-à-vis d’Hachem et lorsqu’elle apprend la mort des prophètes de Ba’al, elle cherche à faire mettre à mort le prophète Elie. Ce dernier s’enfuit dans le désert et il aura une révélation divine dans laquelle il apprend que son élève Elicha’ ainsi que les rois de cette époque se vengeront de tous les idolâtres.

 Lien avec la Paracha  : L’appel du prophète Elie (Melakhim I, 19, 14)  “Il répondit : "J'ai fait éclater mon zèle pour toi, Hachem”, est à mettre en parallèle au zèle manifesté par Pin’has lorsqu’il tue Zimri ben Salou ayant osé avoir une relation intime publiquement avec une non-juive.

Adaptation du Mikra Méfourach (Editions ‘Oz Véhadar)

 

Résumé de la Haftara de Pin’has (après le 17 Tamouz)

(Jérémie 1, 1-19 ; 2, 1-3) 

Cette Haftara traite du début de la prophétie de Jérémie, qui avertit les Bné Israël de la punition et de la destruction du Beth Hamikdach qui se profilent. Jérémie, consacré en tant que prophète depuis le ventre de sa mère, refusait au départ ce titre de prophète, pensant que cela était incompatible avec son jeune âge et parce qu'il n'avait pas réalisé de miracles comme Moché ou Aharon, ce qui le rendrait peu crédible aux yeux du peuple. Hachem lui rétorque qu’il est justement intéressé par une personne jeune et qui n’a pas “goûté à la faute”. Hachem assure Jérémie de son soutien et de sa protection dans sa mission.

Adaptation du Mikra Méfourach (Editions ‘Oz Véhadar)