Comment traduisez-vous le mot Torah? Bible? Voilà une trahison, pas une traduction. La Loi. Et c'est plus qu'une seule législation. C'est ce qui désigne la route afin d'atteindre un but. Cela implique des notions d'éducation.

Au début de ce cours, Rav Frankforter parle du mot hébraïque "Torah", disant -entre autres- qu'il est lié au terme "horaa (indication)". En mentionnant notamment des mots d'un Midrash sur Méguilat Eikha, il évoque l'importance de rechercher la vérité. En citant un principe énoncé dans la Guémara Pessa'him, il montre la nécessité d'étudier la Torah et d'accomplir les mitsvot même lorsqu'on le fait par intérêt personnel. Il rappelle brièvement que l'origine de la néchama est la même que celle de la Torah. Il définit la notion de bonheur...

Cours donné en 1981 sur RadioJ.