Le mois de Nissan est propice à la délivrance, comme l'indiquent les mot "zémane 'hérouténou" que nous disons dans la téfila de Pessa'h. En apparence, la Sortie d'Egypte semble n'être qu'une libération physique ; mais, en vérité, elle a aussi (et surtout) été une libération spirituelle. Dans parachat Bo, la Torah parle de Rosh 'Hodesh en disant "ha'hodesh hazé lakhem (...) richone hou lé'hodshé hachana". Ces mots contiennent une allusion au fait que, pour le peuple juif, tout n'est pas figé et déterminé; les choses peuvent, à chaque instant, changer...