Mon cher ami !

Pourim n’est pas un jour ordinaire, ni un jour de débauche, que D.ieu préserve ! Pourim est un jour de joie !

Pourim est un jour d’élévation spirituelle, de sainteté et de pureté.

A Pourim, il est dit : « On donne à toute personne qui tend la main… ».

Toutes tes requêtes seront exaucées !

Et pourquoi ?

Car Pourim diffère des autres fêtes et célébrations juives.

Comme nous le voyons dans la Méguila, le récit de la Méguila s’étale sur une période de 9 ans. Le ‘Am Israël, à cette époque, s’est écrié jusqu’au Ciel.

Il n’a absolument pas compris pourquoi D.ieu avait choisi de prendre une femme vertueuse et pudique comme Esther, pour devenir l’épouse d’A’hachvéroch.

Il ne comprend pas du tout pourquoi D.ieu les punit par le décret d’Haman visant à exterminer et à tuer tous les Juifs.

Il ne comprend pas : où D.ieu se cache-t-Il ? Pourquoi D.ieu a-t-Il disparu ?

Il pose la question que de nombreuses personnes ont déjà posée : où était D.ieu pendant la Shoah ?

Mais lorsque nous lisons la Méguila pendant environ une demi-heure, nous ne posons aucune question ! Nous comprenons tout, jusqu’à la dernière question !

Et pourquoi tout ceci ?

Car nous voyons actuellement tous les morceaux du puzzle de la conduite divine, nous lisons le récit du début jusqu’à la fin presque en un souffle, nous voyons l’histoire dans sa totalité. Et du coup, nous ne posons pas de questions ! Car, aujourd’hui, nous comprenons !

Or, le peuple à l’époque se trouvait dans la même situation que nous aujourd’hui ! Ils ne voyaient pas du tout la fin ! Et ils ne voyaient que le mal ! Ils ne voyaient que le mal arriver en séries !

De même que nous ne voyons pas la fin aujourd’hui ! Nous ne voyons que le mal ! Et malheureusement, nous vivons dans notre propre chair des souffrances difficiles qui s’abattent sur nous en série…

Et en conséquence, ils ont posé des questions ! Et de ce fait, il leur a été difficile d’achever la tâche.

Mais pour que l’on croie d’une Emouna (foi en D.ieu) parfaite, pour qu’aujourd’hui, on ne pose pas de questions, pour que l’on croie que tout provient du Créateur, loué soit-Il… C’est pour cette raison que nous célébrons Pourim !

Pour nous enseigner que même si nous ne comprenons pas les voies de la Providence divine, même si nous pensons que D.ieu « s’est endormi dans Sa veille », que D.ieu préserve, sachons que nous sommes dans l’erreur ! D.ieu est vivant pour l’éternité ! D.ieu se trouve partout, dans chaque recoin ! D.ieu est bien présent, Il sait et voit tout ce qui se passe dans notre monde, et chaque action a une raison d’être, même tout malheur qui s’abat sur nous est de la main de D.ieu.

Même si nous ne comprenons pas la raison d’être des choses, même s’il nous semble que D.ieu nous a « abandonnés »… sachons que nous faisons fausse route !

Nous ne voyons pas le puzzle dans son ensemble, nous ne voyons pas toute l’histoire de la dernière génération dans sa totalité, et c’est pourquoi il nous est difficile de croire en Sa présence, Son unité et Sa conduite, loué soit-Il…

Et c’est pourquoi ce jour vient nous apprendre…

Que tout ce que tu vois dans ce monde-ci ne ressemble pas forcément à l’image que tu t’en fais !

Tu peux voir un homme accablé de souffrances, que D.ieu préserve, mais sache que tout est pour le bien, même si tu n’arrives pas à déceler le bien ici !

Le peuple d’Israël, à l’époque de Mordékhaï, ne réussit pas au départ à cerner les faveurs de D.ieu lorsqu’ils croulaient sous les malheurs…

Peux-tu voir un homme animé d’une grande joie et t’interroger… c’est un mécréant, qui jouit d’un bon sort ?

Pourim vient t’enseigner ceci : ne pose pas de questions ! Car oui, D.ieu se dissimule dans la conduite du monde. D.ieu sait, entend et voit tout ! Et tout est calculé et précis jusqu’au plus infime détail de l’univers ! D.ieu sait assembler le puzzle de manière inimitable !

Et nous, de notre côté, ne savons pas en recoller les morceaux… Il contient des centaines de milliers de morceaux, et c’est bien au-delà de nos forces !

Mais le jour viendra où nous comprendrons et verrons la totalité du puzzle, dans le Monde à venir !

En conséquence…

L’homme a l’obligation à Pourim de boire du vin jusqu’à ce qu’il n’arrive plus à faire la distinction entre « maudit soit Haman » et « béni soit Mordékhaï ». Car le but de cette journée est de nous enseigner qu’il ne nous appartient pas de décider qui sera maudit, et qui, béni. Même s’il nous semble qu’Haman est maudit, il est parfois béni… car D.ieu s’en sert pour sauver les Bné Israël, il est Son instrument, et, par sa perversité, la délivrance adviendra.

Et, à partir de là, nous allons apprendre…

Toute notre vie, de notre point de vue, est un grand déguisement ! Tu peux te déguiser, tu peux être saoul !

Et pourquoi cet excès ?

Pour que tu saches, spécifiquement en ce jour saint, que tout ce que tu vois dans ta vie quotidienne, n’est que le produit de ta vision ! La vision d’un être de chair et de sang ! La vision d’un myope ! Tout ce qui nous semble vrai ou faux, juste ou injuste, ne correspond pas forcément à la réalité !

Nous n’avons pas la possibilité de savoir ce qui se cache derrière le costume de notre vie. Nous ne pouvons absolument pas savoir pourquoi D.ieu choisit de donner la main à un mécréant, une main pour exterminer et tuer !

Mais nous avons la faculté de savoir que tout provient de D.ieu !

Tout ce qu’Hachem fait est pour le bien !

Et en conséquence…

L’opportunité t’est offerte…

Désormais, lorsque tu comprends, le jour de Pourim, que D.ieu se trouve avec toi en tout lieu, à tout moment… si tu comprends vraiment ces choses-là… tu es invité à te tourner vers Lui et à demander à Celui qui a dit : « et le monde fut », tout ce que tu désires… et toute personne qui tend la main, on lui donne !

Si tu vois que ta requête a été exaucée… parfait !

Si tu vois que tu n’as pas reçu ce que tu demandais… encore mieux !

Essaie de comprendre que ta demande - à déposer quelque part dans le puzzle de la Création - n’était pas adaptée ! Sa place est ailleurs, à un autre moment, chez quelqu’un d’autre, etc.

Essaie d’assembler le puzzle comme il faut.

Et voici mon conseil : n’interfère pas avec D.ieu !

Il sait bien mieux que toi comment assembler Son puzzle, Il n’a pas besoin de ton aide…

Il te laisse accomplir tes obligations…

Et lorsque tu feras ce qui t’est imposé… Il agira de Son côté…

Joyeux Pourim !

Rav Chlomo Grinbaum