A travers un passage de parachat Michpatim et des propos du Arizal et de Rachi, ce cours explique en quoi le mois d'Elloul est comparable à une ville de refuge, montrant notamment l'importance de chercher à corriger nos erreurs.