Au début de ce cours, Rav Teboul parle de la mitsva de tékiat Chofar (sonner du Chofar). Il mentionne des mots d'un passouk s'y rapportant, et notamment les termes "outerouat Mélékh bo". A partir de ceux-ci, il fait remarquer une des particularités de la mitsva de sonner le Chofar. En se basant sur commentaire de Rabbi Its'hak Zéev de Brisk, il montre notamment en quoi la sonnerie du Chofar est supérieure à toute autre prière. Afin d'illustrer ses propos, il rapporte un machal donné par le Rabbi de Berditchov.