Yiov a été un homme particulièrement éprouvé. Il ne comprenait pas le sens des nombreuses difficultés qui l'accablaient. Et, comme l'explique Rabbi Yonathan Eibechitz en ramenant un Midrash, c'est la mitsva de Soukka qui l'a apaisé. Qu'est-ce que cela signifie ? Réponse à travers un commentaire du Rav Chelomo Gantzfried, rapporté dans son Séfer Hapiryone, et explique en quoi Soukkot est lié aux Yamim Noraïm (c'est-à-dire notamment aux jours de Roch Hachana et Kippour).