A travers des propos du Bilbavi, ce cours explique en quoi il est nécessaire de prendre des distances par rapport à la matière, en quoi la fête de Soukkot nous y aide, et en quoi cette fête est particulièrement liée à la joie.