Comment comprendre les mots "ha'haïm véhamaveth béyad halachone", qui rappellent la force de la parole ? Comment peut-on, grâce à cette dernière, apporter la vie ? Qu'a conseillé le Steipeler à un homme qui pensait qu'il allait bientôt quitter ce monde ? Pourquoi ? En quoi la vie est-elle plus liée à la bouche qu'aux autres organes du corps ? Pourquoi, à Matan Torah, Hachem a-t-il voulu que Moché Rabbénou s'adresse d'abord aux femmes, et ensuite aux hommes ? Quelle différence y a-t-il entre un dibour et une amira (deux termes qui, en Hébreu, veulent dire "parole") ? Quel(s) type(s) de parole a utilisé Moché Rabbénou lorsqu'il a parlé au Bénei Israël lors du don de la Torah ? Pourquoi?