Entre l'étude de la Torah et l'accomplissement des mitsvoth, qu'est-ce qui est le plus important ? En se basant sur un passage de Guémara et sur un commentaire du Maharal, pourquoi pourrions-nous penser que ce serait l'étude de la Torah ? En considérant un autre texte de Guémara, pourquoi pourrions-nous aussi croire que les mitsvoth sont plus importantes que le limoud haTorah (l'étude de la Torah) ? Comment comprendre que certaines personnes étudient beaucoup la Torah et ne soient pourtant pas pratiquantes ? En quoi est-il si fondamental de concrétiser notre étude de la Torah ?