Au début de ce cours, Rav Ohana rapporte des propos du Séfer Ha'hinoukh relatifs à la mitsva de kiboud av vaém (respect des parents). En se basant sur des Halakhot (lois) concernant ce sujet -et relatives aux personnes converties et aux enfants adoptés-il évoque l'importance de la reconnaissance. Il rappelle -à partir de paroles de 'Hakhamim- pourquoi la mitsva de kiboud av vaem constitue la cinquième des Asséret Hadibéroth. Afin de montrer la gravité de l'ingratitude, il mentionne notamment un passage de Parachat Ki-Tétsé relatif à l'interdit d'accepter des Amonim et des Moavim; et rappelle -entre autres- la raison d'une telle sévérité envers les hommes appartenant à ces peuples.