A l'occasion de la Hiloula (jour anniversaire de décès) de notre maître Rav Yossef Abi'hssira, l'équipe Torah-Box est heureuse de vous faire découvrir très brièvement son parcours de vie. Celui qui parle du Tsadik de jour de sa Hiloula, celui-ci priera pour lui ! Allumez une bougie et dites "Likhvod Baba Cho, zékhouto taguèn 'alénou" puis priez. Que son mérite protège tout le Klal Israel, Amen !

Le Tsadik Rabbi Yossef Abi’hssira, connu sous le nom de « Baba Cho », est né en l’an 1892 (5652) à Tafilalet. Il n'est rien d'autre que le petit-fils de Rabbi Yaakov Abi'hssira. Quant à sa date de naissance précise, on l’ignore, et lorsqu’on la lui demandait, il répondait qu’il ne s’en souvenait pas exactement.

En revanche, il précisait qu’il se rappelait avoir fait, à 4 reprises, la Birkat Ha’hama (bénédiction du soleil) et que la première datait de l’année de sa Bar Mitsva, tel était son langage. (A noter que la Birkat Ha’hama a lieu tous les 28 ans).

Il suivit Rabbi Israël surnommé "Baba Salé de Colomb Béchar" (cousin du célèbre Baba Salé), et Rabbi Chalom Abi'hssira dans la ville de Colomb-Béchar, en Algérie.

Il était Rav, abatteur rituel, vérificateur, et officiant. Il était un chef de communauté qui aidait les pauvres et poursuivait les bonnes actions. Il résida vers la fin de sa vie en France.

Rabbi Yossef se tenait à la droite de son frère, Rabbi Chalom, pour toutes les affaires publiques. Chaque année, il venait de Paris (où il habitait) en Israël, et voyageait de ville en ville dans les institutions de Torah pour faire des dons et soutenir ces institutions. Lorsqu’il arrivait à Jérusalem, il descendait de la voiture, et, rempli d’émotion, récitait la bénédiction de « Chéhé’héyanou ».

Rabbi Its’hak Abi’hissira raconte la bonté de cœur de Rabbi Yossef. En effet, dans sa jeunesse, Rav Its’hak étudiait à la Yéchiva ‘Hokhmé Tsarfat d’Aix-les-bains, et, un jour, le fils de Rav Chalom Eliyahou l’invita chez lui pour Pessa’h. Rav Its’hak voyagea donc, mais n’avait pas d’argent pour le retour. Durant son séjour chez le fils de Rav Chalom, il alla rendre visite pour la première fois à Rabbi Yossef.

« Après un long trajet, raconte Rav Its’hak, je suis arrivé chez Rabbi Yossef, et il m’a reçu avec beaucoup de joie, et il a deviné, par ce don qui le qualifiait, que je n’avais pas d’argent pour rentrer, sans que je ne lui en parle. Rabbi Yossef m’a donné de l’argent pour un billet retour, en plus de l’argent donné pour "ne pas avoir les poches vides". Alors déjà, je fus impressionné du "sixième sens" de Rabbi Yossef. »

En l’an 1976 (5736), alors qu’il se trouvait pour une brève visite en terre sainte, il fut rappelé au Ciel le 4 Adar, et enterré au cimetière du mont des Oliviers, à Jérusalem, en face du carré où est enterré le Or Ha’haïm Hakadoch.

Que son mérite nous protège.

Cliquez-ici pour demander une bénédiction en l'honneur de Rabbi Yossef ABI'HSSIRA