A l'occasion de la Hiloula (jour anniversaire de décès), ce jour, de notre maître "Reb 'Haim Ozer", l'équipe Torah-Box est heureuse de vous faire découvrir très brièvement son parcours de vie. Celui qui parle du Tsadik de jour de sa Hiloula, celui-ci priera pour lui ! Allumez une bougie et dites "Likhvod Rav Grodzinsky, zékhouto taguèn 'alénou" puis priez. Que son mérite protège tout le Klal Israel, Amen !

Rabbi 'Haïm Ozer Grodzinsky est né au mois de Eloul 1863 (5623) à Iwie, une petite ville près de Vilnius, dans l'Empire Russe, aujourd'hui en Biélorussie. Son père était Rabbi David Chlomo, il était Rav de la ville. Son grand-père également, Moché Leïb, avait été élu Rav de la ville à son époque. Déjà étant jeune, il mérita de recevoir le titre de "d'excellence en Torah".

A 12 ans, il part étudier à Eišiškės, et à cette époque il est déjà considéré comme quelqu'un ayant une mémoire prodigieuse. Il retenait tout ce qu'il apprenait.

Lors du discours qu'il fit à sa Bar Mitsva, il demanda qu'on lui souffle simplement une phrase du Miktssot Ha'hochèn et du Nétivot Hamichpat, et lui continuerait par cœur.

D’Eišiškės, il partit étudier à la Yéchiva de Volozine, où il écoutait fréquemment les cours de Rabbi ‘Haïm Soloveitchik.

Ensuite, de Volozine il partit à Vilna.

Dès son arrivée, on lui demanda de prendre la parole pour dire quelques paroles de Torah.

Tous les Rabbanim de la ville de Vilna étaient impressionnés par l'intelligence de ce jeune homme.

Le Rav qui dirigeait tous les Rabbanim de Vilna, Rabbi Eliahou Eliezer (gendre de Rav Israël Salanter), lui donna sa fille en mariage. Lorsqu'il avait 23 ans, son beau-père décède; c'est alors lui, qui est élu à sa place pour diriger les Rabbanim de la ville.

En 1896 (5656), Rav Its'hak El'hanan Spector, le Rav de Kovna décède, il fut le leadeur spirituel du judaïsme russe et lituanien. Son rôle fut cédé à Rabbi ‘Haïm Ozer alors qu'il n'avait à cette époque que 33 ans.

A Vilna, se fonde le Kibboutz de Rabbi ‘Haïm, duquel faisait partie des Talmidé 'Hakhamim, des Raché Yéchivot, et de nombreux Rabbanim qui venaient écouter ses cours.

Suite à cela, on lui proposa un poste à la Rabbanoute dans la ville prestigieuse de Saint-Petersburg, mais il refusa de quitter Vilna qui était pour lui un endroit de Torah.

Au moment de la première guerre mondiale, il reçut une ordonnance de la Russie de partir pour la Sibérie. Il se sauva à Homiel, et, de là-bas, il partit vers Dnipropetrovsk, et y resta jusqu' en 1919 (5679). Même en diaspora, il se souciait à tout moment des juifs qui étaient à ses côtés aussi bien matériellement que spirituellement.

A son retour à Vilna, il essaya de sauver le monde de la Torah en Europe après la guerre.

En 1922 (5682), une partie de son premier livre "A’hi’ézèr" voit le jour.

La deuxième partie sortira en 1925 (5685), et la troisième et dernière seulement en 1939 (5699).

Ce livre est considéré jusqu'à aujourd'hui comme un des livres les plus fondamentaux de questions-réponses.

En 1922 (5682), se fonde le "siège des Yéchivot de Lituanie", qu'il dirigea jusqu'à ce son décès.

Après la disparition de sa première femme, il épousa la fille du Rav Meïr Atlas, Rav de Siauliai. Son beau-frère était Rabbi El'hanan Wassermann de Bernovitch.

Vendredi 5 Av 5700 (1940), juste avant la déportation des juifs par les nazis, Rabbi 'Haïm Ozer Grodzinsky, le "Rav de tous les juifs de diaspora", quitte ce monde.

La levée de son corps eut lieu seulement le dimanche 7 Av.

Le nombre de personnes qui assistèrent à son enterrement était tellement important que l'état de Lituanie due envoyer l'armée sur place pour surveiller que tout se passe dans l'ordre.

Une quarantaine de Rabbanim prirent la parole pour faire l'oraison funèbre du Tsaddik.

Le cimetière de Vilna fut dévasté pendant la guerre, on fit donc déplacer ses ossements dans le nouveau cimetière. On pouvait lire sur sa pierre tombale : "Ici est enterré notre vénéré maître et le maître de tous les émigrés, Rabbi 'Haïm Ozer Grodzinsky, fils du saint Rabbi David Chlomo, fils du grand Rabbi Moché Arié Leïb Grodzinsky, qui dirigeait le Beth-Din de Vilna."

Cliquez-ici pour demander une bénédiction en l'honneur du Rav 'Haïm Ozer GRODZINSKY