Dans la Paracha de A'haré Mot, la Torah nous parle de la mort de Nadav et Avihou. Le décès subit de ces deux fils d'Aharon lors d'un moment aussi joyeux que celui de l'inauguration du Michkane suscite de nombreuses questions. Au début de ce cours, Rav Benchétrit raconte cet événement, en l'enrichissant notamment d'explications du Midrash, de la Guémara, du Zohar, du Ramban et de Rav Dessler. Il met en évidence une contradiction entre la grandeur de ces tsadikim et le fait qu'ils aient fauté (rappelant toutefois que lorsqu'on parle de faute concernant des personnes d'un tel niveau, il s'agit de finesses qui ne leur sont reprochées qu'en raison de leur grandeur). Il dit que les thèmes abordés dans ce cours seront la nécessité de l'amour, de la crainte, et d'un équilibre entre ces deux sentiments.