Au deuxième chapitre de Pirké Avot, à la septième chapitre, cite plusieurs choses dont il n'est pas bon d'abuser; et d'autres, au contraire, qu'il est bon de posséder en abondance. Ce cours cite ces choses, et explique pourquoi il est bon ou pas d'en avoir beaucoup.