Au premier chapitre des Pirké Avot, il est dit au nom de Yéochoua ben Perahya : " הוי דן את כל האדם לכף זכות (Juge tout l'homme favorablement)". Mais comment juger favorablement un homme dont les actes sont clairement mauvais ? Et en quoi est-ce si important ? Réponse à travers plusieurs histoires rapportées par la Guemara.