Etre un Juif orthodoxe, ce n'est pas seulement respecter les mitsvoth chébein adam laMakom (les lois concernant notre relation avec Hachem), mais aussi faire attention aux mitsvoth chébein adam lé'havéro (aux règles qui régissent nos rapports avec autrui). N'oublions pas, en effet, que les interdits de se venger, de garder rancune, de tromper autrui ou de le blesser même verbalement font aussi partie de la Torah... En quoi consiste l'interdit de onaa ? En quoi est-il étonnant, et que dit la Guémara à son propos ?