Au deuxième verset de parachat Béréchit, la Torah fait allusion à l'exil grec à travers le mot "vé'hochèkhe (et l'obscurité)". Pourquoi ? En quoi l'exil grec est-il lié à l'obscurité ? Les Grecs n'ont-ils pas, au contraire, apporté beaucoup de lumières au monde (à travers leur sagesse) ? Quelle différence y a-t-il entre la sagesse grecque et celle de la Torah ?