Au début de ce cours, le Docteur Temstet montre -en parlant entre autres d'un rêve de Yossef Hatsadik- que le rêve a de la valeur dans la Torah. Il rappelle notamment des données médicales concernant le sommeil. Il raconte une histoire rapportée dans la Guémara, qui montre que ce dont nous rêvons est parfois lié à ce que nous avons pensé durant la journée. Il parle des interprétations des rêves, ramenant une histoire de la Guémara ; et la conclusion de celle-ci: ha'halomote holkhim a'har hapé. Il explique le sens de ces termes et demande: Comment est-il possible que la réalisation d'un rêve dépende de la manière dont il est raconté et interprété? Il commence à répondre à cette question, en parlant du conscient et de l'inconscient...