Au début de ce cours, Rav Sitruk - en se basant notamment sur un passage du Séfer Yéchaya - parle de l'importance de voir la présence d'Hachem derrière les événements naturels. Il développe - à partir d'explications du Rambam et du Ramban- l'idée suivante : un ness (miracle) n'implique pas forcément un bouleversement des lois naturelles; il existe des événements bien moins spectaculaires que les miracles de la Sortie d'Egypte, mais qui sont néanmoins qualifiés de nissim (miracles). Il précise - à partir d'un passage des Hil'hot Yéssodé haTorah - le but des miracles relatés dans la Torah. Il parle du maamad Har Sinaï et de la Sortie d'Egypte, et montre notamment les répercussions que peuvent avoir ces événements dans nos vies quotidiennes.