Qu'est-ce que la kabalath 'ol malkhouth chamayim ? En quoi est-elle si fondamentale ?  Comment comprendre les mots "ein mazal léIsraël" qui semblent impliquer l'existence d'un déterminisme ? Qu'a voulu dévoiler Ya'acov Avinou à ses enfants quelques instants avant de quitter ce monde ? Pourquoi le fait qu'il n'y soit pas parvenu l'a-t-il inquiété ? Quel(s) important(s) enseignement(s) pouvons-nous tirer de sa réaction ? Qu'a-t-il demandé à ses enfants pour voir si son inquiétude était fondée ?  Comment comprendre l'étonnante réponse qu'il lui ont donnée, et la conclusion qu'il en a tiré ? Pourquoi les 'Hakhamim ont-ils voulu que, dans le Chéma' Israël, nous disions les mots "Baroukh Chem kévod malkhouto lé'olam va'ed" à voix basse ? En quoi ces termes rappellent-ils la valeur du Chéma Israël ?